L'Histoire du Chocolat


images : copyright Barry-Callebaut

 

L'histoire du chocolat remonte au temps des Aztèques et des Mayas qui attribuaient à ce dernier des vertus médicinales. Les fèves de cacao leur servaient de monnaie et ils en tiraient le cacahualt, une boisson amère et épicée... la boisson des Dieux ! C'est Christophe Colomb qui, le premier, rapporte du cacao d'Amérique en 1502. Aucun succès! Les fèves n'étant pas grillées, la saveur est franchement désagréable. Il faut attendre le retour d'Amérique de Cortez, dix-sept ans plus tard, pour que l'Europe fasse l'une de ses plus délicieuses découvertes.

Le chocolat conquiert l'Europe et devient la boisson à la mode. A Londres, en 1657, un français offre pour la première fois du chocolat chaud dans sa boutique, habitude qui se répand rapidement dans toute l'Europe. Encore à cette époque, le chocolat reste une boisson de luxe réservée aux gens riches.

Ce n'est qu'au XVIIIe siècle qu'on découvre le plaisir de « manger » le chocolat. Au milieu de ce siècle s'ouvrent les premières usines de chocolat. En 1828, révolution dans le monde chocolatier : monsieur Van Houten, un Hollandais, invente le procédé de fabrication de la poudre de cacao.

Aujourd'hui, les plus grands pays producteurs de cacao sont africains et sud-américains (principalement le Brésil). Les plus grands consommateurs sont les Américains; à eux seuls, ils dévorent environ 25 % de la production mondiale !


Les caractéristiques du cacaoyer :

  • Son tronc atteint à peu près la taille de nos pommiers après 6 ans de croissance.
  • Les arbres produisent leurs premières cabosses 5 à 6 ans plus tard.
  • Le cacaoyer peut porter des fruits durant 30 à 40 ans.
  • La cabosse pousse directement sur le tronc.
  • La cabosse est ovoïde. 
  • La cabosse mesure de 15 à 20 cm et pèse de 300 à 500 grammes.
  • Chaque cabosse contient dans sa pulpe de 30 à 40 fèves.


Pour en savoir plus... Venez vivre une expérience d'apprenti chocolatier.